• Audience agitée au procès de Dieudonné

    Dieudonné M'Bala M'Bala lors de la première de son film "L'Antisémite", le 15 janvier 2012.

    L’audience de Dieudonné M’Bala M’Bala devant la cour d’appel de Paris aura été agitée, jeudi 17 octobre.

    En première instance, le comique avait été condamné à 20 000 euros d’amende. Le parquet a de nouveau requis une peine de vingt jours-amende à 600 euros, signifiant qu’il devait s’acquitter de 12 000 euros ou alors risquer jusqu’à vingt jours de prison.

    Les voix des amis de Dieudonné, rassemblés dans la grande galerie du Palais de justice, ont résonné jusqu’à la salle d’audience pleine à craquer, barricadée par les forces de l’ordre. L’irruption d’opposants cagoulés de la LDJ a nécessité une intervention policière afin de séparer les deux groupes.

     

     

    « On ne peut pas rire de tout. M. M’Bala M’Bala a dépassé les limites admises de la liberté d’expression, y compris celles accordées à un humoriste », a déclaré l’avocate générale. Au prévenu qui se revendiquait de Coluche et Desproges, elle a rétorqué : « Eux ne croyaient pas ce qu’ils disaient, ça se voyait. Vous, on a l’impression que vous n’êtes plus un comique mais un imprécateur. »

Comments are closed.