• ça commençait à se voir :)

    Interrogé mardi par Le Figaro, Roger Cukierman, le président du Crif est revenu sur la mise en accusation de Nicolas Anelka par la Fédération anglaise de football, pour avoir fait une «quenelle» lors d’un match. «C’est un peu sévère» juge-t-il, ajoutant que «ce geste a une connotation antisémite seulement dans l’hypothèse où ce geste est fait devant une synagogue ou un lieu de mémoire concernant la Shoah. »

    «Quand il est fait sur un lieu quelconque, qui n’a pas de spécificité juive, il me semble que c’est un geste de révolte un peu anarchique contre l’establishment qui ne mérite pas de sanctions sévères.», a-t-il ajouté.

Comments are closed.