• Hollande-Mélenchon, la rencontre (presque) secrète

    Où était Jean-Luc Mélenchon le 3 mars ? Avec Jean-Louis Debré.
    Et Debré ? Avec Pierre Laurent.
    Et Laurent ? Côte à côte avec Christian Jacob.
    Mais où était donc Jacob ? Avec Valls. Et Pécresse.
    Et Hollande. Comment donc ? Hollande et Mélenchon ensemble ?
    Oui, et ils ont même parlé. Ils ont parlé, et les medias n’en ont rien dit ? Non, parce que l’AFP a tû l’événement.
    Que dites-vous ? L’AFP aurait ignoré un événement de cette importance ?
    Mais où donc s’est produit ce rassemblement clandestin ? Au Siècle ? A Bilderberg ? Dans les Montagnes Rocheuses ?
    Non. Au siège de l’AFP, à Paris. Et plus précisément, au pot de départ de Sylvie Maligorne, chef du service politique de l’AFP, dont toutes les personnalités ci-dessus mentionnées ont loué le professionnalisme, l’impartialité, etc etc.

    Hollande Mélenchon

     

     

     

    Source : http://www.arretsurimages.net/chroniques/2014-04-04/Hollande-Melenchon-la-rencontre-presque-secrete-id6672

  • Valls à contretemps

    valls

    Au lendemain de ce qu’il faut bien appeler l’une des pires défaites subies par la « gauche de gouvernement » dans des élections locales, une défaite qui vit des villes gagnées par les socialistes il y a plus de 100 ans passer à droite (comme Limoges), le Président s’est décidé à remercier le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault et à nommer à sa place Manuel Valls. Le discours dans lequel cette décision importante fut annoncée fut pénible à entendre et encore plus à regarder. Un homme fatigué, au visage inexpressif, récitait ces banalités que savent trouver les politiques en ces moments-là, tel un oncle de province venu à un enterrement d’un vague cousin et qui récite sans trop y croire des condoléances. On a eu droit à « gouvernement de combat », et « équipe resserrée », des mots qui n’ont strictement aucun sens et qui sont usés d’avoir trop servi.  La voix était mal posée et le Président buta à deux reprises sur les mots, comme si la décision lui coûtait. Et il est vrai que pour un homme d’habitudes, dont il est dit qu’il n’aime pas trancher, c’était tailler dans le vif que d’annoncer une telle nomination. Pourtant, cette décision pourrait s’avérer une redoutable erreur, et l’obliger à faire sous peu des choix qui seront autrement plus dramatiques.

    Lire la suite

     

    Humour

  • Il accuse sa victime de 8 ans d’être nymphomane

    Le père de la victime retient sa colère. « Quand ma fille m’a avoué ce que mon voisin avait fait, je suis allé le voir, il m’a dit que c’était elle qui avait fait ça, qu’elle aimait ça ! » A la barre du tribunal d’Evry (Essonne), ce mercredi, Elie, 75 ans, baisse les yeux. Cet habitant d’Igny a abusé en 2011 de sa voisine de 8 ans. Il a été condamné à trois ans de prison dont vingt mois avec sursis.

    non-à-pédophilie-2-MPI

    Dans ce quartier pavillonnaire, un grillage seulement sépare la maison de la famille de la fillette de celle d’Elie. Le vieil homme invite parfois la blondinette à venir profiter de son jardin. Et durant un an, il va abuser d’elle. Jusqu’au 29 mai 2011. Le père de la victime cherche son enfant et la voit revenir, gênée. Celle-ci lui confie ce qui vient de se passer. « On regardait toujours où elle allait, mais parfois on l’autorisait à aller chez notre voisin, indique le papa. Car notre jardin à nous ne fait que 15m². »

    Interpellé à l’hôtel alors qu’il s’apprête partir en Israël, pays dont il possède la nationalité, l’ancien comptable à la retraite nie être à l’origine de cette relation face aux enquêteurs : « Je la repoussais, je lui disais de se calmer, que ce n’était pas de son âge, mais elle baissait mon pantalon et s’asseyait sur mon sexe, on aurait dit qu’elle était en manque », ose-t-il. « Vous la présentez comme une nymphomane hystérique alors qu’elle n’a que 8 ans », fulmine Eric Gillet, le président du tribunal.

    « J’étais perdu, souffle le prévenu. Mais le jour où on a été pris, c’était notre dernière fois, je lui avais dit qu’il fallait qu’on arrête. » « Mais là encore, vous en parlez comme d’une relation avec une femme, comme si c’était votre maîtresse », fustige le président du tribunal. Bien conscient de l’interdit, Elie avait effectué bien avant son interpellation des recherches sur son ordinateur pour connaître les peines encourues pour ces faits qui se seraient déroulés au moins une quinzaine de fois. Les faits de viols ont été requalifiés en agressions sexuelles, et jugés par le tribunal correctionnel.

    « Le pire pour nous aujourd’hui c’est de voir encore sa femme et sa famille à côté de chez nous », soupire le père de la fillette. « Il a brisé notre vie », complète la maman de la victime. « Face au juge d’instruction, il avait promis de vendre sa maison », rapporte l’avocat des parents de la jeune fille. Elie a été condamné à verser 10 000 € à la fillette et 6 000 € à chacun des parents. Il a aussi interdiction d’entrer en contact avec la victime durant trois ans.

  • On dit que le modèle français de réhabilitation de la délinquance est un échec ?

  • Suivez les résultats des elections municipales 2014

  • En Europe, il y a deux fois plus de logements vacants que de SDF

    Dans un immeuble vide réquisitionné par les associations Jeudi noir et Droit au logement, en janvier 2013 à Paris. (AFP PHOTO / FRED DUFOUR)

    Plus de 3,4 millions en Espagne, plus de 2 millions en France et autant en Italie, 1,8 million en Allemagne, plus de 700 000 au Royaume-Uni, sans compter l’Irlande, la Grèce, le Portugal… Au total, ce sont 11 millions de logements qui demeurent vides en Europe, selon les calculs du Guardian relatés dans un article du quotidien britannique dimanche 23 février. Ce serait assez pour offrir à chaque personne sans domicile fixe du continent deux logements. Il y a en effet, dans l’Union européenne, quelque 4,5 millions de personnes sans logis.

    « Beaucoup de ces logements se situent dans de vastes complexes pour vacanciers, construits pendant le frénétique boom immobilier qui s’est poursuivi jusqu’à la crise financière de 2007-2008 — et n’ont jamais été habités », relève le Guardian. Beaucoup d’investisseurs en ont acheté sans la moindre intention d’y habiter. Et des centaines de milliers de logements ont même été abandonnés ou détruits avant que leur construction ne soit achevée, pour tenter de faire monter les prix des propriétés existantes, selon le quotidien.

    En Espagne, par exemple, le nombre de logements vacants équivaut à 14 % des propriétés, et a augmenté de 10 % lors de la dernière décennie. Entre 2004 et 2008, les prix de l’immobilier ont augmenté de 44 %, et les promoteurs ont construit plus de 800 000 logements par an. Dans certaines stations de vacances, comme à Torre-Pacheco, sur la côte sud-est de l’Espagne, plus du tiers des logements sont encore vides cinq ans après le pic de la crise financière. The Guardian cite notamment l’exemple de la résidence Polaris World, comprenant 2 650 appartements et un terrain de golf, achevée au moment où éclatait la crise, et où les propriétaires se démènent aujourd’hui pour revendre leur bien moitié moins cher qu’ils l’ont acheté.

    Bref, comme le résume une membre de l’association espagnole pour l’accès au logement Provivienda, il y a « trop de personnes sans logement et trop de logements sans personne ». Et l’équation vaut au niveau européen. Le mois dernier, relève le quotidien britannique, les députés européens ont adopté par 349 voix contre 45 une résolution demandant à la Commission européenne de « développer une stratégie européenne sur le problème des personnes sans domiciles fixes sans délai ».

    >> Lire : Mal-logement : le nombre de SDF a augmenté de 50 % en trois ans

  • Union européenne : Paix et Démocratie ….

    Le porte-parole de la Commission européenne a confirmé mercredi que la Suisse sera suspendue du programme européen Erasmus+ dès l’année académique 2014-2015.

    Les étudiants suisses seront exclus du programme européen Erasmus+ à partir de la prochaine année académique 2014-2015, soit dès le semestre d’automne 2014. C’est ce qu’a indiqué mercredi la Commission européenne dans un communiqué .

    Les universitaires qui sont déjà à l’étranger dans le cadre de ce programme pourront continuer leur cursus. Mais ils pourraient bien être les derniers Suisses à en profiter, a ajouté le porte-parole.

    Tractations toujours en cours

    Après l’acceptation de l’initiative « Contre l’immigration de masse » le 9 février, les accords qui favorisent la mobilité des étudiants dans l’espace européen avaient été suspendus par Bruxelles (lire: Bruxelles gèle les accords Erasmus et de recherche avec la Suisse).

    La Confédération a indiqué (voir communiqué) poursuivre ses délibérations internes sur l’extension de la libre circulation à la Croatie jusque début avril. La Commission européenne s’est toutefois faite pressante et a estimé par la voix d’un des commissionnaires, László Andor, que « business as usual » n’était pas une option.

    http://www.rts.ch/info/suisse/5647245-etudiants-suisses-exclus-du-programme-erasmus-des-l-automne.html

  • Un an de prison ferme pour le PDG de #Skyrock !

    Pierre Bellanger a été condamné par le tribunal de Paris pour corruption d’une mineure…

    Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger, a été reconnu coupable ce lundi d’avoir corrompu une mineure, avec laquelle il avait eu une relation en 1999-2000, et a été condamné à 4 ans d’emprisonnement dont 3 ans avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

    La chambre d’instruction a dépassé les réquisitions du procureur, qui, stigmatisant «une recherche de la minorité, et encore plus de la virginité», avait demandé un an avec sursis. Ses avocats ont immédiatement annoncé leur intention de faire appel, jugeant la condamnation «ahurissante».

    Ahurissante, comme la trame de l’affaire Bellanger, qui a été déclenchée par la plainte de Laetitia, la mineure en question, en 2003. Dans son récit au procès, le 6 octobre, elle a dévoilé les étranges pratiques de l’homme de médias et de ses compagnes.

    Le groupe «Halcyon»

    Fin 1999, dans un appartement parisien. Emmanuelle, 19 ans, vit une «polygamie choisie» avec Pierre Bellanger, fondateur et PDG de Skyrock, et deux autres femmes. Ce petit groupe s’est baptisé «Halcyon». Emmanuelle présente alors à son amant sa soeur de 17 ans, Laetitia, et lui «offre sa virginité».

    «Fascinée» et «subjuguée» par le quadragénaire, mise en confiance par les autres concubines, Laetitia finit par accepter ces relations sexuelles. Devant le tribunal correctionnel de Paris, elle a confié, la voix brisée par l’émotion: «J’étais paralysée. Je me suis laissée faire».

    En 2000, cette jolie brune devient de facto membre du groupe «Halcyon». Elle y demeurera huit mois, avant d’être exclue: elle a rencontré un autre homme.

    Mode de vie particulier

    La jeune femme a détaillé au juge d’instruction le mode de vie très particulier de cette communauté: veillées spirituelles, jeûnes, relations sexuelles parfois multiples, obligation d’écrire un journal intime très codifié mettant en scène «l’Ame», «l’Ego» et «la Bête» et contrôlé régulièrement par le «maître», Bellanger. Et surtout des sanctions quand on ne respecte pas les rites, de la douche glacée aux expositions nues sur le balcon, en passant par les excuses nues et à genoux.

    C’est seulement trois ans plus tard que Laetitia porte plainte, consciente d’avoir été «manipulée» et «humiliée». L’accusation a reproché à Pierre Bellanger d’avoir «favorisé la corruption d’une mineure en l’initiant à diverses formes de sexualité, notamment de groupe, homosexuelle ou sado-masochiste, y compris avec la participation de sa soeur aînée».

    Bellanger: une histoire d’amour «partagée»

    Des faits contestés par le prévenu, qui a nié être un «gourou». Bellanger assure avoir vécu avec Laetitia une histoire d’amour «partagée».

    Le procureur François Sottet a reconnu qu’«il manquait des éléments essentiels pour faire d’Halcyon une mini-secte». Certaines concubines ont pu partir librement quand elles en avaient assez. Mais il a estimé que le président de Skyrock avait bien «dévoyé» la jeune fille, qui «en huit mois a appris ce que d’autres mettent 30 ans à découvrir».

    Source : http://www.20minutes.fr/france/269206-an-prison-ferme-pdg-skyrock

  • Ceux qui boycottent Israël sont «antisémites», dit Nétanyahou

     

    L'entreprise israélienne SodaStream, implantée en territoire palestinien occupé,... (Photo: AFP)

    Photo: AFP

    Il est temps qu’Israël réplique à ceux qui boycottent l’État hébreu, a affirmé lundi le premier ministre Benyamin Nétanyahou, qualifiant ces derniers d’«antisémites».

    Ces propos surviennent alors que les inquiétudes concernant un mouvement de boycott mené par des Palestiniens, connu sous l’acronyme BDS, se font de plus en plus vives.

    Le mouvement a connu une recrudescence récemment, principalement en Europe, où certaines entreprises et fonds de pension ont coupé les ponts avec les firmes israéliennes qui sont censément liées aux colonies en Cisjordanie.

    Devant un parterre de leaders juifs américains, M. Néthanyahou a déclaré que le temps était venu de voir ces «boycotteurs» pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire des «antisémites» modernes.

     

  • Pour mettre à plat tout ça, une ptite image ….

Page 8 sur 53« Debut...45678910111213...203040...fin »