• Un CD Rom, 8000 photos. Des enfants torturés, violés.

    Malgré la reconnaissance de plus de 80 enfants, dont certains victimes dans de célèbres procès comme celui des Disparues de l’Yonne, les actions d’associations comme Innocence en Danger, ou les interrogations préoccupantes d’un rapporteur de l’ONU, la justice conclut à un non lieu et le fichier ne sera plus jamais évoqué.
    Pourquoi un tel silence autour des réseaux pédophiles ?


Comments are closed.