• Des hôpitaux laissent mourir des patients pour économiser de l’argent

    Des dizaines de milliers de patients atteints de maladies incurables sont placés sur une « voie de la mort »  pour aider à mettre fin à leurs vies chaque année. Cependant, dans une lettre à The Daily Telegraph, six médecins mettent en garde que les hôpitaux peuvent utiliser le projet controversé de réduire la pression sur les ressources hospitalières.

    Les partisans de l’accès aux soins de Liverpool, qui permet au personnel médical de refuser les soins paliatifs dans les derniers jours d’un patient, affirment qu’il est de la meilleure façon de les laisser « partir ».
    Mais les experts disent dans leur lettre que les décès naturels sont souvent plein de douleur et de détresse.

    Le consentement éclairé n’est pas toujours recherché par les médecins, qui ne parviennent pas à demander aux patients de leurs souhaits quand ils ont encore toutes leurs facultés, avertissent les six. Cela a conduit à une augmentation chez les patients porteurs de cartes d’informer les médecins qu’ils ne souhaitent pas être mis sur « la voie » dans les derniers jours de leur vie.

    Les six médecins sont des experts en matière de soins aux personnes âgées et ont écrit la lettre en collaboration avec le Medical Alliance éthique, une organisation chrétienne médicale.
    Ils disent que de nombreux membres du public les ont contacté avec des exemples de l’utilisation inappropriée de « la voie », qui est mis en œuvre dans près de 29 pour cent des décès en milieu hospitalier.

    Ils avertissent qu’il n’y a pas « De manière scientifique de diagnostiquer une mort imminente »
    Ils écrivent: « Il s’agit essentiellement d’une prédiction, et il est possible que d’autres considérations peuvent entrer en causse pour en arriver à cette décision, en n’excluant pas la disponibilité des ressources. »

    Article original en Anglais ici : http://www.telegraph.co.uk/health/healthnews/9385674/Hospitals-letting-patients-die-to-save-money.html

Comments are closed.