• idée n°1

     

    Pierre Gataz, presidente de la patronal francesa

    « Limiter la loi [sociale] aux grands principes fondamentaux », « les accords de branche et d’entreprise précisant les autres aspects »

    C’est justement la principale évolution du droit du travail depuis 30 ans ! Il en est résulté un droit complexifié, morcelé (il y a 700 branches), inégalitaire (pour les salariés, mais aussi pour les entreprises).

    Et le domaine où le principe demandé par le MEDEF a été le plus complètement appliqué, c’est la durée du travail : la loi ne fixe que des principes généraux et donne la priorité aux accords d’entreprise (loi du 20 août 2008).

Comments are closed.