• Le Brésil choisit l’avion de combat suédois Gripen

    Vous vous rappelez de l’affaire de l’avion du président bolivarien détourné par la France sous commandement américain en contradiction avec le droit international ?
    On vient de recevoir la facture ….

    La présidente Dilma Rousseff (ici, lors d'un défilé militaire en 2011) a retenu l'offre présentée par le constructeur suédois Saab.
     

    Brasilia n’a pas retenu le Rafale français ni le F18 américain pour ce contrat portant sur 36 chasseurs pour 5 milliards de dollars. Le groupe Dassault regrette ce choix et estime l’avion de combat de Saab moins performant.

    Voir l’article

Comments are closed.