• Le FN grand gagnant des élections, et aprés ….

    Depuis l’antidémocratique Traité de Lisbonne de 2007 passé par-dessus le référendum négatif français de 2005 sur le traité constitutionnel européen, cette procédure est devenue le cas général et couvre presque l’intégralité des secteurs et intègre notamment les politiques de coopération policière et judiciaire. Les secteurs restants relèvent de la procédure de coopération et de la procédure de consultation (le Parlement rend un simple avis) ou de l’avis conforme (le texte est accepté ou rejeté par le Parlement sans possibilité d’amendement).  

    Les députés européens au « parlement » reçoivent directement des commissaires les projets de lois (« monopole du droit d’initiative » des commissaires…) Le vote du parlement n’a aucun caractère contraignant, le dernier mot revenant à la Commission.

    Ceci expliquerai l’abstention ?
    Et puis du coup, que va réellement pouvoir faire le FN au parlement européen ? Pas grand chose, comme le ps, l’ump ou n’importe qui d’autre …


    Un monde d’idées – Hervé Juvin par FranceInfo

Comments are closed.