• Minorité sexuelle à 13 ans, masturbation à 5 ans…

    Les choses vont mal en Angleterre: le scandale du réseau pédophile autour de Jimmy Savile n’en finit plus (les enquêtes sont d’une incroyable lenteur), et on assiste à une offensive de propagande pédophile. Mais, si on y regarde de près, lesdits pédophiles se font aussi entendre à l’ONU, par exemple, et dans divers domaines.

    On apprenait ainsi dans un article intitulé « Sex offenders including paedophiles should be allowed to adopt, Theresa May told » (les agresseurs sexuels, y compris les pédophiles, devraient être autorisés à adopter, a dit Theresa May), on a apprenait en 2010 que la ministre de l’Intérieur Theresa May, voulait assouplir les lois interdisant l’adoption aux criminels et délinquants sexuels. D’après Helen Reece, une prof de droit de la London School of Economics qui va dans le même sens, si la pédophilie est grave, « le nombre de meurtres sexuels d’enfants est très bas« …

    Elle estime qu’il « n’y a pas de raison » pour qu’un pédophile ne puisse pas adopter ou travailler avec des enfants une fois « qu’ils ont payé leur dette« . Et les empêcher de revenir vers leurs proies serait empiéter sur leurs droits…

    Plus récemment, une avocate qui défend un pédophile de la clique de Jimmy Savile, Barbara Hewson, a réclamé que l’âge de la majorité sexuelle soit abaissé à 13 ans car il n’y avait pas lieu de « poursuivre de vieux hommes« . Et pourquoi pas 12 ans, comme au vatican? Hewson défend Stuart Hall, un des nombreux vieux présentateurs de la BBC sous le coup d’accusations de pédophilie. Certains ont déjà été arrêtés, dont Hall qui a d’abord nié les faits en se faisant passer pour une victime (il a dit que tout cela était « pernicieux, impitoyable, cruel et avant tout faux« ), avant de reconnaître 14 chefs d’accusation d’agressions sexuelles sur des mineures dont l’une n’avait que 9 ans, entre 1967 et 1985. Comme toujours, on « oublie » les accusations de viol.

    Lire la suite …

Comments are closed.