• On a le droit de se tromper quand on ne sait pas, mais pas d’ignorer ce que l’on sait…

     

    Ce neuroplasticien nous explique, scientifiquement va sans dire, les mécanismes qui permettent à notre cerveau d’évoluer et d’apprendre de nouvelles choses en permanence.Et ce mécanisme est « très simple »: le cerveau progresse quand on est satisfaits.

    Le manque de satisfaction nous pousse à rechercher des compensations, que l’ont trouve à foison dans notre société consumériste, toujours prête à nous offrir des récompenses moyennant notre argent ou notre attention (quelqu’un a dit Candy Crush ?)

Comments are closed.