• Que ce passerait-il en france si un groupe chantait « merde, merde, merde du Seigneur » dans une eglise ?

    Pour rappel :

    http://www.lefigaro.fr/theatre/2011/10/30/03003-20111030ARTFIG00226-romeo-castellucci-la-piece-qui-fait-scandale.php

     

    Trois jeunes femmes de ce groupe sont en détention provisoire depuis mars 2012 pour avoir profané l’autel de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou le 21 février 2012, en improvisant, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une « prière punk » intitulée « Marie mère de Dieu – chasse Poutine ! ». Les paroles de la chanson sont entre autres « Sainte Marie mère de Dieu, deviens féministe », « merde, merde, merde du Seigneur », « la Gay Pride est envoyée en Sibérie » et « chasse Poutine ».

    C »est l’Église orthodoxe russe, directement concernée par cette provocation, qui a réagi le plus fermement5. Une pétition transmise aux paroissiens de Moscou a demandé la condamnation de Pussy Riot pour « incitation à la haine religieuse », en dénonçant également ceux qui ont diffusé des informations sur leur action :

    « Nous demandons l’arrestation de ceux qui ont, d’une manière ou d’une autre, organisé cette action, y ont participé ou encore ont relayé des informations aux médias la concernant, incitant à la haine religieuse et baffouant la dignité humaine garantie par la loi 282 du code pénal russe. »

    Tout le détail : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pussy_Riot

Comments are closed.