• Si vous contestez un PV, vous êtes fichés !

    Dans le domaine des fichiers, un nouveau venu suscite la polémique. Ares répertorie les données personnelles de ceux qui contestent les procès-verbaux.

    L’automatisation du registre des entrées et sorties des recours en matière de contravention. Telle est la mission d’Ares qui a été autorisée suite à la publication d’un arrêté du ministère de l’Intérieur. Ainsi, les automobilistes quicontesteront une contravention serontautomatiquement fichés avec enregistrement de données personnelles.

    Sont concernés les données relatives à l’identité ( civilité, nom, prénom, date et lieu de naissance, sexe, adresse ) ainsi que les données relatives à la vie professionnelle. Ces données et d’autres seront conservées pendant une durée de cinq ans.

    Selon les informations du Parisien, Ares doit entrer en fonction d’ici quelques jours à Paris puis dans trois départements d’Île-de-France ( Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne ). Plus tard, il sera généralisé à toute la France.

    Si Ares – qui aurait avant une vocation statistique – a reçu l’aval de la Commission nationale de l’informatique et des libertés ( CNIL ), il est néanmoins vécu par certains opposants tel un outil de flicage. Porte-parole de la préfecture de police de Paris, Xavier Castaing déclare que  » ce n’est pas un fichier de police mais un outil administratif pour faciliter le travail de gestion des contraventions « .

     

    Source : http://www.generation-nt.com/pv-contravention-ares-fichier-contestation-actualite-1560811.html

Comments are closed.