• Comment l’Islande, naguère au bord du gouffre, a pu se rétablir ?

    Poul M. Thomsen

    Poul M. Thomsen

    • Premièrement, une équipe de juristes a été chargé de veiller à ce que les pertes des banques ne soient pas absorbées par le secteur public. En définitive, il a fallu bien sûr que le secteur public intervienne pour faire en sorte que les nouvelles banques disposent de capitaux suffisants, mais il a été mis à l’abri des énormes pertes du secteur privé. C’était un exploit de taille.

    • Deuxièmement, l’objectif unique était à l’origine de stabiliser le taux de change. Nous y sommes parvenus à l’aide de mesures non conventionnelles, le contrôle des mouvements de capitaux notamment.

    Le gouvernement a rapidement marqué le programme de son empreinte. Les autorités étaient déterminées à mettre en œuvre les mesures convenues, mais à leur manière. L’un des objectifs majeurs du gouvernement était de préserver le système de protection sociale islandais, et il y est parvenu. «La coopération dynamique avec le FMI a permis de préserver le modèle social nordique de mon pays», a déclaré récemment le Ministre de l’économie, M. Árni Páll Árnason.

    Voir le communiqué de presse du FMI : http://www.imf.org/external/french/np/blog/2011/102611f.htm

Page 1 sur 11