• Une nouvelle « usine à bébés » démantelée par la police

    Encore une histoire incroyable qui illustre la bassesse de certains êtres humains : c’est une véritable fabrique de nouveau-nés que la police nigériane a démantelée à Umuaka (Etat d’Imo). Une maison dans laquelle dix-sept adolescentes et jeunes femmes étaient enfermées.

    Elles y étaient mises enceintes par le gardien ou un homme de 23 ans présent sur place. Interdiction stricte de sortir. Un repas par jour. Le bébé leur était ensuite retiré à la naissance pour être vendu dans le cadre d’une filière qui reste à découvrir.

    Mais le fait est que onze enfants étaient dans cette maison de l’horreur quand la police est intervenue. Les voisins ne se doutaient de rien. Ils ont expliqué qu’ils prenaient le bâtiment pour un orphelinat ou un refuge pour mères.

    Cette affaire vient rappeler que le Nigeria est l’un des pays au monde où le trafic d’êtres humains est le plus important. La vente d’enfants y dépasse les niveaux habituels. La police n’en est d’ailleurs pas à son premier démantèlement de « fabriques de nouveau-nés ».

    En mai 2011, trente-deux jeunes femmes enceintes ont également été libérées dans l’Etat d’Abia. Dix-sept ont été découvertes en octobre de la même année dans l’Etat d’Anambra.

    JCC

    (Source : RFI)

Page 1 sur 11