• Liste des Sociétés Utilisant des Produits Monsanto

  • Première manif internationale contre Monsanto, le bilan en images !

    La manif contre Monsanto & Co du samedi 25 mai 2013,  des centaines de milliers de personnes, plus de 300 villes dans 49 pays ont participé à l’évènement.

    Sitting sur le continent Européen, bonne participation malgré un temps maussade

    Des milliers de personnes ont pris part à cette première marche contre Monsanto. L’entreprise américaine, spécialiste des biotechnologies végétales, est accusée depuis longtemps de promouvoir des produits nocifs à l’homme et à l’écosystème, OGM, pesticides, engrais chimiques,  privatisation du vivant et responsable de milliers de suicides de petits paysans à travers le monde !

     

    Quelques photos souvenir de cette grande première au travers de quelques villes européennes

    Angleterre – Londres

    Marche Monsanto - Londres 25 mai 2013

     

    Suède – Göteborg

    Marche contre monsanto - Suède 25 mai 2013

     

    Autriche – Vienne

    Marche contre Monsanto - Vienne 25 mai 2013

     

    Espagne – Séville

    Marche contre Monsanto - Séville 25 mai 2013

     

    Bulgarie – Sofia

    Marche contre Monsanto - Sofia Bulgarie 25 mai 2013

     

    Portugal – Lisbonne

    Marche contre Monsanto - Lisbonne 25 mai 2013

     

    Pologne – Varsovie

    Marche contre Monsanto - Pologne 25 mai 2013

     

    Grèce – Athènes

    Marche contre Monsanto - Athènes 25 mai 2013

     

    Belgique – Bruxelles – Anvers

    Marche contre Monsanto - Bruxelles 25 mai 2013

    Marche contre Monsanto - Anvers 25 mai 2013

     

    Suisse – Berne et Zurich

    Marche contre Monsanto - Berne 25 mai 2013

    Marche contre Monsanto - Zurich 25 mai 2013

     

     

     

     

     

     

     

     

    Allemagne – Sarrebruck – Berlin – Munich

    Marche contre Monsanto - Sarrebruck 25 mai 2013

    Marche contre Monsanto - Berlin 25 mai 2013

     

     

     

     

     

     

    Marche contre Monsanto - Munich 25 mai 2013

     

    France – Paris – Marseille – Strasbourg – Dijon

    Marche contre Monsanto - Paris 25 mai 2013

    Marche contre Monsanto - Marseille 25 mai 2013

    Marche contre Monsanto - Strasbourg 25 mai 2013

    Marche contre Monsanto - Dijon 25 mai 2013

     

    Faire son jardin pourrait devenir un acte puni par la loi

    Monsanto tente de privatiser les semences comme d’autres multinationales, ce qui mettrait en péril notre indépendance, notre souveraineté et notre sécurité alimentaire en tant que consommateur et producteur. On pourrait croire que cela ne s’adresse qu’aux agriculteurs professionnels, mais ce n’est pas le cas, car ces lobbys font pression dans les plus hautes sphères politiques Européenne à tel point que les petits jardiniers amateurs, c’est-à-dire monsieur tout le monde propriétaire d’un petit potager pourraient se retrouver bientôt dans l’illégalité de semer ses propres variétés de fruits ou de légumes récoltées d’année en année.

    Cette nouvelle loi proposée par la Commission Européenne souhaite l’illégalité de la pousse, de la reproduction et la vente des semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité (Agence Européenne des variétés végétales). En rendant criminel la culture privée de légumes, la Commission Européenne donnerait tous les pouvoirs de contrôle et d’approvisionnement alimentaire à des firmes comme Monsanto.

    « Nous n’accepterons plus les copinages mafieux. Nous n’accepterons plus la présence de poison dans notre alimentation. C’est pourquoi nous manifestons contre Monsanto & Co ! »

     

    SOURCE

  • La Russie suspend l’importation du maïs NK603 de Monsanto

    La Russie a suspendu l’importation de maïs génétiquement modifiés commercialisés par Monsanto après la publication d’une étude choc sur la toxicité d’un de ses maïs génétiquement modifiés.

    http://sboisse.free.fr/planete/images/t-ogm.jpg

    L’agence russe de protection des consommateurs Rospotrebnadzor indique dans un communiqué placé sur son site cette semaine que « l’importation et la commercialisation en Russie du maïs OGM NK603 (de Monsanto, ndlr) est temporairement suspendue », le temps que des chercheurs russes examinent l’étude et que l’UE fasse part de sa position sur la question.

     

    L’équipe de Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’Université de Caen (France), a réalisé une étude alarmante qui recense des pathologies lourdes, notamment des tumeurs, chez des rats nourris avec du maïs génétiquement modifié commercialisé par Monsanto.

     

    Un porte-parole de Monsanto, cité par le Wall Street Journal, a minimisé l’importance de la décision de la Russie pour son entreprise.

     

    « La Russie est un exportateur net de céréales, donc l’impact de leur suspension temporaire devrait être minime », a-t-il déclaré.

  • le monde selon monsanto : ARTE

Page 1 sur 11