• L’INTERVIEW-GAG DU PATRON DE LA BCE PAR « LE MONDE »

    =========================================
    La photo représente Mario Draghi, président de la BCE, avec son habituelle tête d’enterrement. Son visage triste est en totale discordance avec l’entretien à l’eau de rose qu’il vient d’accorder au journal Le Monde ; mais il est en parfaite cohérence avec l’ambiance crépusculaire qui règne à la BCE en cet été 2012.
    ======================================
    Dans son numéro paru le 21 juillet 2012 au soir, le journal Le Monde accorde sa Une à un entretien avec M. Mario Draghi, président de la BCE :
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/07/21/mario-draghi-non-l-euro-n-est-pas-en-danger_1736746_3234.html

    Cet entretien mérite que l’on s’y arrête et qu’on le lise de près, tant il est révélateur de la propagande autistique dans laquelle s’enfonce cette caste européiste aux abois, dont Mario Draghi est l’un des premiers représentants.

    Je reprends donc ci-dessous l’intégralité de l’entretien de Mario Draghi, question par question, que je fais suivre à chaque fois de mon commentaire personnel.

    
    

    Continue Reading

  • Hollande promet une ratification rapide du Pacte budgétaire

    « Je considère que l’Europe a été réorientée comme il convenait » déclare Hollande.

    Alors que rien, absolument rien n’a été modifié en ce qui concerne le primat de la concurrence qui conduit à la concurrence de tous contre tous, à la libéralisation puis la privatisation des entreprises et des services publics, au démantèlement du droit du travail,…

    Rien n’a été décidé pour mettre fin à l’intérieur de l’Europe aux pratiques de dumping fiscal, social et écologique.

    Rien n’a été décidé qui stoppe la concurrence déloyale de pays hors d’Europe qui exploitent leurs travailleurs et leur environnement.

    Rien n’a été modifié qui aurait pu accroître le contrôle et la transparence des institutions européennes et qui aurait restauré le principe fondamental de la souveraineté populaire.

    Rien n’a été supprimé dans le MES et le TSCG qui porte atteinte à la démocratie.

    Il faut s’opposer résolument, radicalement à la poursuite de cette Europe contre les peuples, de cette Europe qui répond seulement aux attentes du patronat et des banquiers.

    L’orientation d’une construction européenne qui s’avère être une destruction démocratique et sociale n’a pas été modifiée. Elle a été renforcée.

    La Confédération européenne des Syndicats s’est opposée au TSCG. Elle doit maintenant le combattre.

    Signer des pétitions ne suffit pas. Manifester ne suffit plus. Seule la grève générale fera fléchir l’oligarchie parce que seule la grève générale lui fait mal.

    Raoul Marc Jennar

     

    Pour rappel, écoutez ce que dis ce responsable du credit agricole …. :

Page 1 sur 11