• Bankrun dans les banques Espagnoles et Grecques

    http://financialpostbusiness.files.wordpress.com/2011/12/greeks.jpg

    L’Espagne est en passe de devenir la nouvelle Grèce. Selon le New York Times (NYT), l’équivalent de 94 milliards de dollars a été retiré des banques espagnoles en Juillet, un montant égal à 7% de l’ensemble de la production économique du pays. La solvabilité du pays faisant peur aux citoyens, ces retraits massifs montrent une implosion imminente.

    « La situation macroéconomique en Espagne est de pire en pire », a déclaré Julio Vildosola pour le New York Times. Vildosola est un ancien cadre dirigeant d’une grande société multinationale, qui a récemment déménagé tout son argent. Il a par ailleurs déménagé avec sa famille dans un petit village près de Cambridge, en Angleterre. «Il y a juste trop de risques. L’Espagne va être la prochaine Grèce, et je ne veux pas finir avec des pesetas dévalués. »

    « Les gens riches ont déjà retiré leur argent», explique l’économiste espagnol José Garcia Montalvo au sujet de la fuite des capitaux en cours. «Maintenant, ce sont les professionnels et la classe moyenne qui déplacent leur argent en Allemagne et à Londres. L’ambiance est très, très mauvaise »

    1,5 million de personnes étaient descendues dans les rues de Barcelone pour exiger que la Catalogne, une région riche de l’Espagne, fasse sécession.

    La Banque centrale européenne a récemment annoncé son intention d’acheter à court terme des obligations des États membres qui acceptent de se conformer à certaines règles. Mais le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy n’accepte pas ces conditions, mais il n’a pas encore indiqué si oui ou non son pays continuera à demander un renflouement.

Page 1 sur 11