• Quand la bêtise désarme : La stupidité comme mode de management

    La culture de la stupidité serait à l’origine de la crise financière de la City. Une étude anglo-saxonne note que l’intelligence des salariés est systématiquement découragée en temps de crise.

    Copyright Reuters

    Voilà une étude qui devrait pousser les managers à s’interroger. Un rapport rédigé par les professeurs Andre Spicer (de la Cass Business School, qui fait partie de l’université City University de Londres) et Mats Alvesson (de l’université de Lund, en Suède), suggèrent que la culture au sein des entreprises de services financiers décourage les employés d’utiliser l’ensemble de leurs capacités intellectuelles….. Cela signifie que des questions importantes ne sont pas posées et que les oublis qui en résultent peuvent aboutir à des scandales comme la manipulation du LIBOR.
    Dans « A stupdity-Based Theory of Organizations », ces deux professeurs vont jusqu’à indiquer que la série de scandales qui a frappé le monde de la finance en 2012 peut être attribuée à une culture largement répandue de la « stupidité fonctionnelle ». Des entreprises au sein desquelles la connaissance prime, comme les banques, ont développé une culture prônant l’attitude « N’y réfléchissez pas, faites-le. ». Réfléchir trop longuement à des difficultés et poser des questions gênantes sont des attitudes systématiquement découragées.

    Source

Page 1 sur 11