Navigation
  • Denis Robert, invité spécial de Ce soir (ou jamais !) pour parler des Panama Papers

  • Denis Robert à propos des Panama Papers

    photo_denis_robert_gp1.jpg

    J’ai vu “Cash Investigation” hier, me suis tapé les flashs des chaînes tout info et le “Grand Soir 3”, je regarde les titres dans les kiosques à journaux… “Panama papiers, l’onde de choc”…

    Comment vous dire? Comment vous dire ce que je ressens sans passer pour un cuistre ou un donneur de leçon? Quand même… Des panaméennes à Panama ?!!! Houlala. Des banques françaises avec des filiales dans les paradis fiscaux ?!!! Houlalalalala…

    Michel Sapin © REUTERS/Philippe Wojazer

    Et Sapin (le ministre, il ressemble de plus en plus à Gorbachev, non ?) qui vient s’émouvoir sur le sort des lanceurs d’alerte. Qu’est ce que tu as glandé mec depuis deux années qu’on t’explique que c’est grave? Qu’est ce que tu as fait pour Antoine Deltour[1]  ? Pour Hervé Falciani[2]  ? Pour Stéphanie Gibaud[3]  ?

    Antoine Deltour

    Hervé Falciani, jeudi 12 février sur RTL.

    Hervé Falciani

    Paris: A whistleblower called Stephanie Gibaud who is a former public ...

    Stephanie Gibaud

    Et — au hasard et en passant — pour moi qui me suis tapé 63 procès pour dénoncer en gros la même chose (off shore, banques françaises avec filiales dans les paradis fiscaux, effacement des traces des transactions, etc) ? Rien mec. Pas bougé le petit doigt. Resté planqué dans ton ministère à user de ta langue de baobab.

    Nicolas Sarkozy a prévu du sang et des larmes pour les Français s'il ...

    Et la droite qui la ferme avec le souvenir précis de son petit roitelet — le Sarkozy — qui nous avait juré craché que c’était fini les paradis fiscaux. Quel connard ! Quel immense connard, gargantuesque, godmansachseste connard !

    Jean-Marie Le Pen prend ouvertement parti pour sa fille

    Et le FN — les poches pleines, les yeux vides — qui nous sort le grand air de la manip. Et Hollande qui fronce les sourcils, pire qu’une marionnette de South Park. Bientôt ce sera Juncker, vous verrez…

    Les journalistes — en tête ceux du Monde — découvrent la Lune. Les politiques nous enfument. Il y a quelque chose de lamentable dans cet embrasement. De réjouissant, quand on voit des types comme Balkany ou Me Claude l’associé fraudeur de Sarkozy fuir les caméras… Mais quand même de lamentable.

    Pourquoi les journalistes ont-ils tant attendu ? Pourquoi les politiques — Hollande en tête avec son foutu discours du Bourget — n’ont-ils pas bougé le petit doigt quand — tiens prenons celle-là — l’affaire Luxleaks est sortie. Rien. Pas un soubresaut.

    Alors, bon. Ne vous étonnez pas si on est debout la nuit. On va bientôt venir vous chatouiller les doigts de pieds. On n’est pas pour les têtes à couper. Limite, le goudron et les plumes. Allez le téléphone sonne, c’est France Infos. Demain Grenoble, les mecs. Pour une conférence à 19h30. Si j’arrive à prendre mon train.

    Il y a Merkel et Hollande à deux pas de chez moi à Metz. Toutes les rues sont bloquées. C’est un peu comme Achille Zavatta et ses fauves. En moins rigolo.

    Notes:

    [1] Antoine Deltour, lanceur d’alerte de l’affaire Luxleaks, poursuivi par la justice Luxembourgeoise.

    [2] Hervé Falciani, lanceur d’alerte de l’affaire des évadés fiscaux de la banque HSBC, arrêté et emprisonné en raison du mandat d’arrêt international suisse.

    [3] Stéphanie Gibaud, lanceuse d’alerte dans l’affaire du blanchiment de fraude fiscale en bande organisée par la banque UBS, placardisée par les entreprises privées et par l’État français après ses révélations.

    Trouvé ici : http://yetiblog.org/index.php?post%2F1725#.VwVDdNrp4yc.twitter

    Et si vous êtes bien énervé, ou simplement d’accord avec ce qui est dis ici, intéressez vous à eux, il ne reste pas beaucoup de temps :

    https://www.nouvelledonne.fr/

    https://collectif-roosevelt.fr/

  • A quand un prise de conscience comme en Islande ?

    Avec la publication des ‪#‎PanamaPapers‬, une partie du voile de la ‪#‎fraudefiscale‬ s’est brutalement levée.

    La responsabilité des ‪#‎banques‬ est établie, notamment celle de la française ‪#‎SociétéGénérale‬. De nombreuses figures de la société civile dénoncent le double discours des gouvernements.

    Pendant qu’en Belgique et en France, on explique que la crise, c’est la faute des jeunes feignants, des pauvres et des aides sociales… Les islandais ne sont pas dupes !

    Les chiffres liés aux révélations des Panamas papers donnent le vertige : 11,5 millions de documents divulgués, portant sur 214 488 structures offshore, 140 personnalités  internationales mises en causes… Les nombreux articles publiés par une centaine de médias à travers le monde mettent violemment au jour un système opaque. Un trou noir fiscal permettant à des élites politiques, économiques, culturelles ou sportives d’échapper à l’impôt.

    Les casseroles ont bruyamment fait leur retour dans les rues de Reykjavik. Comme en 2008 après l’effondrement en quelques jours de leur économie, des milliers d’Islandais ont manifesté devant le Parlement, lundi 4 avril, pour demander la démission du premier ministre et de l’ensemble du gouvernement. La police a estimé la foule à 8 000 personnes, les organisateurs à 22 000 : des chiffres considérables pour une île qui compte à peine 329 000 habitants.

    Pour faire référence au titre du site ….

  • Mes chers contemporains : Le Salaire à Vie (Bernard Friot)


    Pour aider ou soutenir ceux et celles qui réclament d’ores et déjà le salaire à vie : http://www.reseau-salariat.info/?lang=fr

    Alors que l’idée d’un revenu de base commence à faire son chemin, et si on en profitait pour essayer d’aller encore plus loin dans la critique du marché du travail? Et si on essayait carrément de penser contre le capitalisme? D’ailleurs, si on sortait du capitalisme, on mettrait quoi à la place?

    Si vous voulez soutenir l’émission et son indépendance, voici sa page tipeee : https://www.tipeee.com/usul-mes-chers-contemporains

     

  • On n’a pas de pauvres en France !

  • Les migrants touchent 1000 euros d’aides spécifiques

     

  • Tuer le projet européen par Paul Krugman prix Nobel d’économie.

    “Même si  vous prenez Tsipras pour une andouille incompétente, même si vous souhaitez ardemment écarter Syriza, son parti, du pouvoir, et même si vous êtes favorable à la perspective d’éjecter ces Grecs agaçants hors de la zone euro, même dans ce cas-là la liste des demandes de l’Eurogroupe est de la pure folie”

    “Le projet européen vient de subir un coup terrible voire fatal. Et quoique vous pensiez de Syriza ou de la Grèce, ce ne sont pas les Grecs qui ont porté ce coup.”

    “Le projet européen vient de subir un coup terrible voire fatal. Et quoique vous pensiez de Syriza ou de la Grèce, ce ne sont pas les Grecs qui ont porté ce coup.”

     

    Voir le texte original

  • Vous pouvez en boire un grand verre et ça ne fait aucun mal ( monsanto )

    «Je ne crois pas que le glyphosate en Argentine cause le cancer (de la rate). Vous pouvez en boire un grand verre et ça ne fait aucun mal, explique au journaliste de l’émission Spécial Investigation, le Dr Patrick Moore.
    – Ah bon, vous en voulez ? J’en ai là si vous en voulez», lui demande le journaliste.

    Le Dr Moore lui dit oui juste avant de se rétracter : «Bon en fait, pas vraiment, reconnaît-il. Je ne suis pas un idiot.»

    Ce monsieur est écologiste (pro mosanto) semble-t-il : http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Moore_%28%C3%A9cologiste%29

  • «Ce serait bien de montrer des films X à l’école»

    Un prof danois d’éducation sexuelle tente de convaincre les autorités scolaires du pays d’autoriser le visionnement de films pornos en classe, rapportait dernièrement le quotidien «The Local». Des discussions similaires se tiennent également en Suède et en Grande-Bretagne. L’idée peu commune séduit les Jeunes socialistes: «De nos jours, les élèves d’école primaire sont déjà exposés à des contenus hardcore pendant la récréation», explique le président Fabian Molina. Selon lui, être confronté trop tôt à ce type de vidéos contribue à donner une mauvaise image de la sexualité aux jeunes. «Ce serait bien de montrer des films X en cours à partir de la première année d’école secondaire.» Le visionnement devrait, bien évidemment, être encadré par un prof d’éducation sexuelle, précise-t-il. Pour lui, il s’agit là d’un bon moyen pour montrer aux filles et aux garçons la différence entre la réalité et la fiction.

    Canal+ : le film X du samedi soir en 3D sur Canal+3D ?

    La conseillère nationale Maya Graf (BS/Verts) est du même avis: «De nombreux enfants voient ces images violentes et ne parviennent pas à en parler ensuite à la maison. Dans ces films, la femme est présentée comme un objet. Si les jeunes n’en parlent pas, ils auront l’impression que les femmes se comportent comme ça dans la vraie vie.» Maya Graf soutient l’idée des pornos à l’école, mais note que c’est aux directions cantonales de l’éducation de trancher.

    Pour Matthias Aebischer (BE/PS), président de la commission de la science, de l’éducation et de la culture, cette forme d’éducation va beaucoup trop loin: «Il est important de thématiser la pornographie à l’école, mais pas de la montrer. Certains écoliers qui n’en ont jamais vu pourraient être dépassés par les événements.» Selon lui, le visionnement de films X en cours serait par ailleurs un affront irrespectueux envers certains cercles religieux. Le conseiller national Hans Fehr (ZH/UDC) va encore plus loin en affirmant que les «abîmes de l’existence humaine» ne doivent en aucun cas être montrés à des élèves.

    Début mars, les politiciens suisses s’étaient posé la question de savoir si l’éducation sexuelle devait avoir lieu à l’école ou à la maison. Le National avait finalement décidé de rejeter l’initiative populaire «Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école».

    Source : http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/-Ce-serait-bien-de-montrer-des-films-X-en-cours–13182920

     

  • Je tourne en rond je tourne en rond …

    Difficile de s’y retrouver dans la loi Macron, car il y a tout et n’importe quoi : libéralisation du transport de car, travail le dimanche, révision des modalités de licenciement, financement des entreprises, etc. Mais il y a un article de loi injustement méconnu : il s’agit de l’article 34 sur l’allègement de la fiscalité des actions gratuites.

    De quoi s’agit-il ? Certaines entreprises, notamment les start up, distribuent gratuitement à leur salarié des « actions » de la société. Une sorte de promesse sur l’avenir, le jour où l’entreprise réalise d’importants bénéficient et voient sa valeur montée en flèche.

    Ces actions gratuites bénéficieront d’un abattement de 50% avant imposition, ce qui réduit de moitié l’imposition.

    Portrait de Emmanuel Macron

    Tu vois, j’suis pas un homme, Je suis le roi de l’illusion .. Au fond, qu’on me pardonne, Je suis le roi, le roi des cons.

     

    Officiellement, l’allègement de la fiscalité sur les actions gratuites est censée favoriser le développement des start up qui ont recours à ce dispositif. Mais pour Le Canard enchaîné, ce sont surtout les cadres des entreprises du CAC 40 qui vont remporter le jackpot. « La distribution d’actions gratuites a complètement supplanté les stock-options, dont la fiscalité a été alourdie ces dernières années », explique l’hebdomadaire. Et les chiffres sont éloquents : « Les conseils d’administration des entreprises du CAC 40 ont voté, en 2014, l’attribution d’actions gratuites pour un montant de 6,4 milliards. Et, dans l’immense majorité des cas, à leurs cadres dirigeants les mieux payés », précise Le Canard enchaîné.

    Malgré toutes ces réserves, le gouvernement a décidé de maintenir cet article de loi. Dont le coût est estimé à 200 millions d’euros par Macron. Un chiffre sous-estimé par plusieurs cabinets privés qui évaluent plutôt à 900 millions d’euros le manque à gagner pour le fisc.

Page 3 sur 7512345678910...203040...fin »